Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Articles Récents

24 janvier 2006 2 24 /01 /janvier /2006 16:28

 

Des collines, des visages, des chants, des regards effarés, suspicieux ou grivois, des patates, des haricots, ou du chou, nos yeux dévorent et adoptent petit à petit ce pays brûlant.

 

Brûlant? Les premiers jours le sont !

 

Fièvre du tintamarre imperceptible par nos oreilles blafardes (bientôt rouges…), température qui côtoie nos plus beaux étés, crémation de nos habitudes ( quel bonheur que la douche froide!)

 

 

Alors que les mélodies locales rythmées par le klaxon, le babil des oiseaux ou des enfants, prennent forme dans nos têtes, nous commençons avec rigueur, l’apprentissage du kinyrwanda. Cette langue est très chantante et revêt par ailleurs l’agréable particularité d’être partagée par l’ensemble des rwandais.

 

 

Fini donc les balbutiements et le chaos de l’arrivée ?

 

Non, non, nous préférons toujours nous ébattre sur les chemins que l’on ignore !

 

 

Si tu penses que tu as trouvé,

 

cherche encore !

 

 

Voilà le souverain dicton que l’on entonne en chœur !

 

 

 

Malgré tout le cadre de nos pérégrinations prend forme sereinement. Nous avons, hier lundi 24 janvier, visité le centre des enfants de la rue de l’Eglise Presbytérienne du Rwanda (EPR) situé dans un quartier de Kigali qui se nomme Kicukiru.  Marie Louise, la coordinatrice du centre nous a présenté aux membres de l’équipe : Placide, Emmanuelle, Hélène…(et d’autres mais laissez-nous le temps de retenir les prénoms) ainsi qu’aux jeunes.

 

 

Le centre comporte une formation coiffure ainsi qu’une formation couture regroupant une quarantaine de jeunes de 15 à 20 ans. De plus, le midi, s’ajoutent une cinquantaine de marmots, élève de collèges du quartier.

 

 

Compte tenu du peu de financement, la volonté est de générer des revenus par le biais des activités du centre :

 

-         atelier coiffure

 

-         atelier couture

 

-         élevage caprin (chevres) en prévision

 

-         Location d’un espace pour les réunions de quartier (en construction)

 

 

Le souci réside dans l’arrêt des subventions qu’accordait le gouvernement. En effet, ce dernier avait pris la décision de financer ce type de centre pour une durée de 10 ans après le génocide.

 

 

Les problématiques du centre sont intéressantes et même si nos esprits hagards nous encouragent à brûler les étapes, les voix de celles et ceux qui nous ont conseillé de prendre le temps raisonnent plus fort.

 

 

Serions nous tiraillés par la volonté de faire vite, efficace et précis ?

 

 

Ah, ah, ah ! Les poussières acres du sol rwandais ont-elles porté nos égosillements féroces jusqu’à vos oreilles?

 

 

Mais j’entends déjà l’écho des voix qui réclament du concret.

 

 

 

Eh bien pour cette semaine, nous prenons le pouls du centre et nous commençons la semaine prochaine, à raison d’une heure par jour et par classe (il y en a deux), d’apprentissage du français pour les élèves et du kinyrwanda pour nous. Nous tentons une expérience interactive ou il n’y a pas un professeur et des élèves mais un groupe de jeunes qui désirent apprendre ensemble.

 

Cependant, compte tenu de leur niveau de français, nous ne voulons pas que notre l’apprentissage de leur langue les freine.

 

 

Subtile alchimie à trouver !

 

 

On ne s’improvise pas professeurs mais notre envie d’apprendre porte à la fureur et cette énergie nous sera utile !

 

 

En attendant Ben s’est joins a la chorale… et Ignace savour avec plaisir la joie de faire de la comptabilité et de l’excel avec le comptable du centre…

 

 

A bientôt les amis,

 

 

Portons nos oreilles au son du vent, des pluies ou des mots des enfants, vous entendez ? Résonne déjà le plissement de nos lèvres en U !!!

 

 

Ignace et Ben 

Partager cet article

Repost 0
Published by Ben et Ignace - dans tuzareba
commenter cet article

commentaires

Béa 24/01/2006 17:26

coucou? vs vs portez plutot bien...jvoulais savoir si vs aviez déjà mangé des plats typiques, et que sont dc ces plats typiques....et coté santé, ça va encore? pas de tourista en vue? vs la buvez cmt votre eau? en bouteilles? des pastilles? ou bien directe, sans additif?